L’En Avant Guingamp s’est imposé face à Kiev (2-1), jeudi en 16e de finale aller de l’Europa League. Jocelyn Gourvennec affirme que ses hommes iront en Ukraine pour marquer.

En 16e de finale aller de la Ligue Europa, l’équipe de Guingamp a réussi à battre celle du Dynamo Kiev (2-1). Après la rencontre, l’entraîneur Jocelyn Gourvennec a souligné le fait que ses joueurs se sont bien battus afin d’égaliser avant de prendre l’avantage. On a d’abord la satisfaction d’avoir gagné. Quand vous êtes menés sur votre pelouse, c’est bien de revenir dans la partie et de l’emporter. Le match a été très bizarre parce que ça s’est joué à onze contre neuf, a analysé le technicien pendant le point presse. Le 26 février prochain, l’EAG tentera de mettre une nouvelle fois en échec les Ukrainiens à l’occasion du deuxième acte de cette double confrontation européenne. Le match retour sera un match disputé. Nous avons une petite option puisqu’on a gagné (…) On est dans la même configuration de match que lorsque nous sommes allé chercher la qualification à Salonique. On n’est pas dans l’obligation de gagner puisqu’un nul nous qualifie. Mais on ira comme à Salonique, pour marquer.