À un peu plus de 10 jours du début de la Coupe du monde féminine de football qui aura lieu en France à partir du 7 juin prochain, Amandine Henry s’est confié sur son parcours. En plus de raconter comment elle est arrivée jusqu’à l’équipe de France, la capitaine des Bleues n’a pas caché sa fierté de jouer sous le maillot tricolore et d’avoir envie de pleurer, parfois, lorsqu’elle chante pendant la Marseillaise.