Le SM Caen s’est confronté au Angers SCO samedi dernier dans le cadre de la 32ème journée de Ligue 1. Aujourd’hui, une enquête est lancée par la Ligue Professionnel de Football après que le club de Guingamp ait déclaré qu’il y aurait eu des arrangements entre des footballeurs de Caen et Angers pour s’entendre sur le résultat du match.

La commission de discipline a mis le dossier en instruction, avec René Brugge, délégué honoraire à la Ligue, comme d’instructeur. Sans attendre, la formation caennaise a déclaré “le Stade Malherbe Caen a été contacté par téléphone samedi après-midi par la Ligue de Football Professionnel, en la personne de son Directeur Général,  pour évoquer des discussions entre des joueurs d’Angers SCO et de l’EA Guingamp. La commission de discipline de la LFP s’est saisie de l’enquête qui devra déterminer dans quel intérêt l’EA Guingamp a appelé la LFP en amont du match SM Caen / Angers SCO. Le Stade Malherbe Caen déplore ces jeux de coulisse, dont il se passerait volontiers, pour se focaliser sur les moyens à mettre en œuvre et continuer de se battre pour son maintien en Ligue 1 Conforama dans cette fin de saison”, rapporte Ouest France.

De son côté, le Président d’En Avant Guingamp a déclaré au journal : “Je n’accuse personne, j’ai fait remonter une information. À partir du moment où vous êtes au courant, le devoir, c’est de faire remonter cela aux autorités compétentes. J’ai fait ce que tout acteur du football doit faire dans ces cas-là“.