La bataille ne s’arrête pas entre la LFP et le groupe Mediapro. Selon les informations de Capital, la Ligue vient d’obtenir l’autorisation de saisir les avoirs du groupe espagnol en France.

C’est un virage important dans la guerre entre Mediapro et la LFP. Selon Capital, la Ligue vient d’obtenir l’autorisation de saisir les avoirs du groupe espagnol en France. Dans les faits, la LFP a eu l’accord du tribunal de commerce pour saisir les sommes versées par les abonnés à la chaîne Téléfoot. Quelques minutes après cette décision, la LFP a donc envoyé des huissiers pour procéder à ces saisies chez les opérateurs télécoms (les opérateurs collectent l’argent des abonnements à la chaîne Téléfoot, ndlr).

Avec seulement 300.000 abonnés, les revenus sont faibles

Un coup dur pour le groupe espagnol. La LFP frappe fort et montre son envie de ne pas se laisser faire dans ce dossier. Mais avec seulement 300.000 abonnés à Téléfoot La Chaîne, la saisie n’est pas impressionnante. Toujours selon Capital, la somme pourrait s’élever entre 7 et 10 millions d’euros par mois. Très loin du montant non versé par Mediapro pour le paiement des droits TV d’octobre d’un total de 172 millions d’euros. Dans la matinée, L’Equipe a aussi dévoilé une autre information. La Ligue est en train de tenter d’activer la “caution solidaire” que Joy Media SL, la holding espagnole détenant Mediapro, avait donné lors de l’appel d’offres des droits TV des championnats professionnels de football français. L’argent de la Ligue 1…pourrait donc se trouver en Espagne. Le dossier est encore loin d’être terminé.