Des nouvelles sur l’enquête et la disparition de l’avion d’Emiliano Sala avec les réactions des enquêteurs.

 

“Nous sommes très préoccupés par le fait que des questions subsistent quant à la validité de la licence du pilote et de sa qualification pour entreprendre un tel voyage. Nous sommes également inquiets de découvrir que le voyage impliquait un avion qui n’était pas conforme aux exigences de la CAA (Autorité britannique d’aviation civile) ou de la FAA (Agence américaine de l’aviation civile) en matière d’activité commerciale et qui, par conséquent, pouvait avoir été utilisé illégalement”, ont-ils publié par le biais d’un communiqué.