Si la France est actuellement en pleine période de confinement et lutte face au coronavirus, au Nigéria, c’est un tout autre fléau qui a encore touché le pays.

Il y a quelques heures, la “BBC” a annoncé la disparition de deux footballeurs nigérians. Dayo Ojo (25 ans) et Benjamin Iluyomade ont été kidnappés par des ravisseurs, alors qu’ils étaient au volant de leur voiture sur l’autoroute de Benin-Owo dimanche dernier. Les autorités expliquent également qu’un troisième joueur, Emmanuel James étaient avec eux, mais a finalement réussi à s’enfuir et ainsi échapper aux ravisseurs.

Une journée noire car peu de temps avant, Emmanuel Ogbu et Ifeanyi George deux autres joueurs du championnat local ont succombé à leurs blessures dans un accident de la route. Une bien triste nouvelle dans un pays ou ces actes sont récurrents. Il y a quelques mois, c’est la mère de Samuel Kalu qui évolue à Bordeaux qui avait subit le même sort avant d’être relâchée.