Didier Deschamps est revenu sur la situation d’Adrien Rabiot et son comportement avant la Coupe du Monde avec l’Equipe de France. Il ne digère toujours pas.

 

Affirmant qu’il allait “faire le buzz” avec sa réponse, Didier Deschamps s’est étendu sur une question qu’on lui pose “très régulièrement” : “Je ne ferme pas la porte. Mais j’ai l’impression que vous me parlez d’un joueur qui a été très bon avec l’équipe de France. Si c’est le cas, regardez les 5 matchs qu’il a fait avec nous (6 en réalité). Ca n’enlève en rien la qualité d’Adrien Rabiot et ce qu’il peut faire au PSG, même si depuis un certain temps c’est un peu plus compliqué pour lui sur le terrain, et apparemment en dehors, mais ça ce n’est pas mon histoire, ça le regarde lui, son entraîneur au PSG et son club. Mais on ne parle pas d’un joueur qui a fait des performances de haut niveau à chaque fois qu’il a été avec nous.”

Le sélectionneur a ensuite évoqué la concurrence qui a donné satisfaction, notamment Tanguy Ndombélé, en ajoutant qu’il ne fallait pas “minimiser” la décision du Parisien de refuser les Bleus, avant la Coupe du Monde.