Les messages se multiplient depuis quelques heures pour rendre hommage à Pape Diouf, décédé des suites du coronavirus. Les anciens joueurs et entraîneurs de l’Olympique de Marseille, en particulier, rendent hommage à l’ancien président du club phocéen.


Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, a transmis à la presse un communiqué à la suite de la disparition de Pape Diouf. Saluant “un homme de convictions, un homme d’esprit, passionné par le football et ses acteurs”, le champion du monde 1998 n’a pas manqué de rappeler que le Sénégalais, alors président de l’Olympique de Marseille avant d’être remplacé par Jean-Claude Dassier, était à l’origine de sa nomination sur le banc du club phocéen en mai 2009. “Même si notre collaboration fut brève, je n’oublie pas, évidemment, que c’est lui qui m’a permis de devenir l’entraîneur de Marseille en 2009 (…) J’ai pu mesurer sa popularité, immense, auprès des Marseillais dont il avait su gagner le coeur. Cette popularité était à la hauteur de son amour pour cette ville et ce club auxquels il était très attaché et qu’il incarnait si bien.”

Les ex-joueurs du club phocéen ont tous eu une pensée pour l’ancien dirigeant marseillais. Parmi eux, Franck Ribéry. “Profondément attristé d’apprendre la perte de Pape Diouf. Toutes nos pensées et nos prières à sa famille”, a simplement écrit sur Twitter le joueur de la Fiorentina. Mathieu Valbuena a publié un long communiqué, également sur Twitter. “Nous perdons aujourd’hui une personnalité brillante, chaleureuse et profondément humaine. La respect que tu as imposé et le choc de ta disparition en disent long sur l’importance que tu avais dans le football français. Tu as beaucoup compté pour moi, je te dois énormément. Tu as cru en moi et m’a donné la confiance dont j’avais besoin au début de ma carrière. Nous avons noué une relation de complicité au fil des années et je te serai éternellement reconnaissant pour tout ce que tu as pu m’apporter. Plus qu’un grand président, c’est un ami que je pleure aujourd’hui. Mes pensées sont tournées vers ta famille.” Lui aussi passé sur la Canebière lorsque Pape Diouf était à la tête de l’OM, Samir Nasri a réagi sur Instagram. “Peu de personnes dans le monde du football m’ont touché ou ont eu un impact comme tu as pu l’avoir dans ma vie ou dans ma carrière. Tu as toujours été un mentor, tu as été mon premier agent, tu as été mon président et c’est avec le coeur gros que je dois te dire au revoir. Tu es parti trop tôt jamais je ne t’oublierai.”