Noel Le Graët est revenu sur l’avenir de l’Equipe de France et donc celui de Didier Deschamps à sa tête. Le président de la Fédé semble être d’accord pour lui faire signer un nouveau contrat.

 

Interrogé par Le Figaro, le président de la Fédération française de football a confirmé sa volonté de prolonger le bail du sélectionneur jusqu’en 2022, précisant que le nouveau contrat n’était “pas encore” signé.

“Il faut qu’il se qualifie pour l’Euro… Je signe avant une compétition, pas avant des qualifications. On se verra tranquillement en Bretagne pour discuter de cela, mais Didier fait partie des belles rencontres de ma vie. Et un choix qu’il fallait assumer car Laurent Blanc avait bien travaillé après Knysna en 2010 où on partait de loin. Quand on décide de ne pas le garder pour mettre Didier qui était à l’OM, où il ne gagnait pas tous les matchs à cette époque, il n’y a pas eu des bonds de joie. Aujourd’hui la donne est différente avec ce qu’il s’est passé l’été dernier. C’est un homme fidèle, il n’y a pas d’ambiguïté. C’est simple de bosser avec lui.”