Marca, le Daily Mail, ou encore le Mirror, consacrent une large part de leur édition à la bagarre qui s’est déroulée dans les couloirs du stade Old Trafford, après le derby de Manchester.

 

Selon le quotidien espagnol, une phrase dite à Zlatan Ibrahimovic serait à l’origine de l’altercation : “Ibra, tu parles beaucoup mais tu bouges peu”, aurait effectivement lancé un membre du staff des Citizen à l’attaquant suédois. Mais les deux médias anglais décrivent d’autres événements.

Selon le Daily Mail, c’est bien José Mourinho qui a mis le feu aux poudres en allant dans le vestiaire de Manchester City : “Vous n’avez aucun respect”, aurait-il crié, alors que ses adversaires fêtaient la victoire. Il se serait accroché avec Ederson, aurait été aspergé d’eau et frappé à l’aide d’une bouteille. Ses joueurs auraient ensuite pris sa défense, et les Citizens seraient également venus au contact. Mikel Arteta aurait été blessé à l’œ’oeil suite au jet d’une bouteille. Une trentaine de personnes se seraient trouvé dans la bagarre façon mêlée de rugby.

Le Sun indique pour sa part que José Mourinho s’est exclamé, enragé : “Taisez-vous, vous n’avez encore rien gagné. Montrez du respect, c’est la maison d’United, pas la vôtre !” Selon lui, il aurait été aspergé d’eau et de lait, avant que ne débute la bagarre. Romelu Lukaku aurait tenté de frapper les Citizens, tandis que le technicien portugais aurait manqué de peu de perdre l’équilibre. L’attaquant belge des Reds Devils aurait lancé la bouteille qui a blessé Mikel Arteta. Ander Herrera se serait fait repousser par Nicolas Otamendi.

Des coups de poing auraient été tentés mais aucun n’aurait atteint sa cible, précise le tabloïd. L’arbitre n’a pas assisté à l’altercation et ne pourra donc pas transmettre un rapport. S’il ne devrait pas y avoir de sanction, le match retour s’annonce musclé, à l’Etihad Stadium.