Retenue dans la liste des 23 joueuses devant prendre part à la Coupe du monde féminine en France, la milieu de terrain poursuit la préparation de la phase finale programmée du 7 juin au 7 juillet. Elle qui “ne pensait pas participer à une Coupe du monde et encore moins en France“, prend cette nouvelle expérience comme une “réelle opportunité“.