Le titre du meilleur joueur de la Coupe du monde 2014 attribué à Lionel Messi ne s’attire que des critiques. Diego Maradona, meilleur joueur du Mondial 1986, dénonce un coup marketing, faisant le lien entre Messi et son principal sponsor Adidas, également partenaire de la Coupe du monde. A-t-il raison ?

La plus grande surprise de la Coupe du monde 2014, après le crash du Brésil en demi-finale, n’a pas été la victoire finale de l’Allemagne, mais bien cette très longue cérémonie des récompenses au coup de sifflet final. La désignation de l’Allemand de Manuel Neuer (sous contrat avec Adidas) comme meilleur gardien et du Français Paul Pogba (Nike) en tant que meilleur jeune n’a soulevé aucune protestation. A l’inverse, l’élection de l’Argentin Lionel Messi comme meilleur joueur a surpris.

Qu’a fait le quadruple Ballon d’Or pour être élu par les membres du jury de la FIFA ? Statistiquement rien. Lors de la finale, Messi n’a cadré aucun de ses quatre tirs. Pire, il n’a pas marqué un seul but lors des matchs à élimination directe en trois Coupe du monde (2006, 2010 et 2014). Diego Maradona, son compatriote pourtant, a lui-même remis en cause cette élection : Ce n’est pas juste quand quelqu’un remporte un prix qu’il n’aurait pas dû gagner simplement à cause d’un plan marketing. El Pibe de Oro vise Adidas, le sponsor personnel de Messi et de la FIFA. Or, le trophée porte officiellement le nom de Ballon d’Or Adidas. Effectivement, il existe une corrélation entre ce prix et l’équipementier. Le trophée du meilleur joueur du Mondial a toujours récompensé un joueur sous contrat avec la marque aux trois bandes depuis 2002 : Oliver Kahn (2002), Zinedine Zidane (2006) et Diego Furlan (2010). Étonnant, mais rien de scandaleux. Ces trois joueurs ont effectivement brillé lors des éditions passées. Le portefeuille de joueurs sous contrat avec Adidas est également large. Si bien que la récompense peut difficilement échapper à l’un de ses poulains. Et si ce n’est pas Adidas, ce sera Nike : Ronaldo (1998) et Romario (1994). Salvatore Schillaci (1990), Maradona (1986) et Paolo Rossi (1982) n’avaient aucun lien non plus avec Adidas lors des premières éditions de cette distinction sur laquelle finalement personne ne s’attardait jusqu’à aujourd’hui.

Les 5 derniers meilleur joueur

2014 Lionel Messi (Argentine) – Adidas
2010 Diego Forlan (Uruguay) – Adidas
2006 Zinedine Zidane (France) – Adidas
2002 Oliver Kahn (Allemagne) – Adidas
1998 Ronaldo (Brésil) – Nike