Après la défaite contre l’Italie (1-2), les Anglais n’ont déjà plus le droit à l’erreur. Outre-Manche, c’est Wayne Rooney qui concentre les critiques. Mais les hommes de Roy Hodgson ont encore deux matches pour se refaire et espérer se qualifier pour les huitièmes de finale.

Très critiqué par la presse anglaise avant le début du Mondial, Wayne Rooney n’a pas vraiment rassuré samedi soir face à l’Italie, c’est le joueur le plus critiqué par la presse anglaise aujourd’hui. Toutefois, les tabloïds britanniques se montrent assez indulgents avec les Three Lions.

Paul Hayward, éditorialiste et rédacteur en chef des pages sports du Daily Telegraph, a lui exprimé son mécontentement. En cause : le manque de réussite de Rooney quand il joue des matches importants avec sa sélection : Pour rappeler une statistique assez douloureuse pour lui, Rooney n’a pas encore marqué en neuf matches de Coupe du monde et en trois participations avant de conclure par cette phrase : l’obsession avec Wayne Rooney doit cesser, et maintenant ! Une phrase qui exprime bien le ras le bol des Anglais devant le manque d’efficacité du joueur de Manchester United. Certains appellent même au remplacement du Mancunien par le jeune joueur d’Everton Ross Barkley.

Rio Ferdinand : Ce match donne de l’espoir

Mais pas mal de points positifs sont tout de même ressortis de cette défaite face à l’Italie comme l’a souligné Roy Hodgson hier en conférence de presse : Je suis satisfait de l’attitude de mes joueurs ; ils ont tout donné. La prochaine fois, peut-être que cela ira au fond. Si nous arrivons à jouer aussi bien lors des deux prochaines journées, nous aurons de grandes chances de décrocher de bons résultats. Nos joueurs sont plutôt jeunes et ils ont réussi leur match. Il n’y a que du positif à retenir, sauf le résultat bien évidemment.

La presse britannique souligne également la bonne performance d’ensemble des Three Lions. Rio Ferdinand, dans sa chronique pour la BBC écrivait ce dimanche : Ce match donne de l’espoir à l’Angleterre et le pari Sterling est payant avant le choc contre l’Uruguay de Luis Suarez. Sterling est le joueur qui a le plus séduit lors de la rencontre. Le joueur de Liverpool et son coéquipier chez les Reds Daniel Sturridge, buteur samedi soir, ont récolté les meilleurs notes d’après Skysports avec respectivement un 8 et un 7. A eux de reproduire cette performance contre l’Uruguay jeudi prochain pour tirer leur équipe vers le haut dans un match couperet où le vaincu serait en très grande difficulté. Mais en Angleterre on le sait : rien n’est encore perdu.

Guillaume Nibert