En colère contre le staff de la sélection camerounaise, le Rennais annonce qu’il refuse de rejouer pour son pays. Une décision motivée par plein de magouilles au sein de l’équipe, selon le joueur interviewé par 20 Minutes.

Déçu de ne pas s’envoler avec ses coéquipiers au Brésil, Jean-Armel Kana-Biyik l’est assurément. Le défenseur écarté au dernier moment s’est même fendu de déclarations chocs à l’encontre de son sélectionneur, l’Allemand Volker Finke : L’autre, je n’ai aucun respect pour lui. (…) Il n’a même pas eu le courage de me le dire en face. (…) Je trouve ça très lâche, lance-t-il à 20 Minutes. Selon lui, la blessure qu’avance Finke pour justifier la non-retenue de Kana-Biyik est imaginaire, puisque sa lésion à la cuisse relève de l’histoire ancienne : Quelqu’un qui est blessé à la cuisse ne peut pas faire 30 minutes de footing et 20 minutes de vélo. En plus, c’était de la presse, donc ce sont des foutaises. Il n’avait pas envie de me mettre dans la liste, c’est tout.

Amer, il n’est pas non plus tendre avec l’ensemble du groupe : Dans cette sélection, il y a des hypocrites, des lèche-culs, et tant qu’il y aura ces personnes qui font des choses dans le dos des autres, elle n’avancera pas, malheureusement. Une équipe des Lions indomptables dont le défenseur central n’est même pas sûr de vouloir regarder le parcours au Brésil : Maintenant, ils se débrouillent avec leurs problèmes, ça ne regarde plus qu’eux. (…) Je ne me reconnais pas dans cette sélection.

Epilogue d’une saison cauchemardesque pour Kana-Biyik, la non-sélection pour le Mondial intervient un mois après une altercation avec des supporters rennais, mécontents de la défaite du club en finale de Coupe de France. Désireux de quitter Rennes, Jean-Armel Kana-Biyik ne défendra plus les couleurs camerounaises et sa décision est irrévocable si l’on en croit ses derniers propos, cinglants : C’est définitif, ma carrière internationale s’arrête ici. (…) Qu’ils ne m’appellent plus. Je ne suis plus à leur disposition. Le Camerounais, désormais retraité de sa sélection, pourra se consacrer exclusivement à la recherche d’un nouveau club…

Thibaud Le Meneec