Victime d’une fracture d’une vertèbre face à la Colombie, Neymar ne rejouera plus de la Coupe du monde. Un terrible coup dur pour le Brésil.

La fête a été gâchée. Enfin convaincant face à la Colombie (2-1), le Brésil s’est certes qualifié pour les demi-finales de la Coupe du monde, mais devra finir la compétition sans sa star, Neymar. L’avenir du Brésil a été compromis lorsque le joueur du Barça a subi une charge dans le dos de Juan Camilio Zuniga, genou en avant sur le coup, à la 86e minute de jeu.

En larmes, Neymar a été évacué sur civière et le verdict est sans appel. L’examen a montré qu’il souffre d’une fracture au niveau de la 3e vertèbre lombaire, a déclaré Rodrigo Lasmar, le médecin de la Seleçao, à des journalistes à la fin du match. Ce n’est pas une fracture très sérieuse nécessitant une chirurgie, mais il va devoir porter une ceinture qui limite les mouvements.

Neymar devrait être éloigné des terrains entre 4 et 6 semaines. Impossible de l’imaginer être sur pied pour affronter l’Allemagne mardi en demi-finale, ou même pour une éventuelle finale, le 13 juillet prochain. Un énorme coup dur pour le Brésil qui perd son meilleur joueur, meilleur buteur de son équipe depuis le début du Mondial (4 buts), passeur décisif en début de match devant la Colombie.

Déjà pointés du doigt en raison de leur rendement, les Fred, Oscar ou Hulk vont devoir prendre leurs responsabilités et guider la Seleçao vers un sixième titre mondial, à domicile. Sans Neymar.