Vahid Halilhodzic n’a pas apprécie que Sofiane Feghouli remette en cause la préparation physique de l’Algérie en vue de la Coupe du monde. Pour le milieu de terrain des Fennecs et de Valence, il n’est pas facile de supporter tout ça. On verra dans les semaines qui arrivent comment ça va se passer. Espérons qu’on pourra récupérer rapidement.

Ce à quoi Coach Vahid a répliqué avec autorité en conférence de presse depuis Genève, où l’Algérie se prépare avant le Brésil. S’il est fatigué, il n’a qu’à se retirer. Il ne faut pas, à chaque fois, trouver des excuses. Tous les autres joueurs ont été satisfaits du travail qu’on a fait durant cette première partie de préparation, a déclaré le sélectionneur algérien, dont les propos ont été relayés par le Buteur. Feghouli a joué en tout 59% des matchs de son club. Sur les 56 matchs disputés par Valence cette saison, il a joué seulement 19 parties au complet et 31 en tant que titulaire. Tous les joueurs souffrent au début du stage de la fatigue, mais après, tout rentre dans l’ordre.

De quoi calmer le joueur formé à Grenoble, qui devra prouver sur le terrain face à l’Arménie en amical ce samedi qu’il mérite d’être dans les 23 joueurs que son sélectionneur emmènera au Brésil.