Le Stade Malherbe de Caen a cru en ses chances, mais le club normand a fini par s’incliner contre le PSG (1-3), hier soir en demi-finales de la Coupe de France.

 

En conférence de presse, l’entraîneur Patrice Garande n’a pas caché ses regrets. “On avait préparé ce match pour se qualifier, quand on n’y arrive pas on est forcément déçus. On n’a pas fait tout à fait le match qu’on voulait faire, mais dans le scénario qu’on avait imaginé, on n’était pas loin. Même si en face on sait que c’est plus fort, c’est ce sentiment qui prédomine, a-t-il réagi. Dans l’investissement, qu’est ce que vous voulez que je reproche à mes joueurs ? Ils ont tout donné. Il y a toujours des choses qu’on aurait pu mieux faire. Mais contre Paris, c’est compliqué, il faut une rigueur extrême de tous les instants, et aller leur poser des problèmes.”