Alors que le football européen est toujours paralysé par l’épidémie de coronavirus, le président de la FFF Noël Le Graët propose, dans des propos relayés par L’Equipe, de repousser la fin du championnat de Ligue 1 à la mi-juillet pour avoir une chance de l’achever.

« J’ai passé un peu de temps chez moi à faire des calculs. Très franchement, je ne vois pas comment on terminerait le championnat fin juin, avec les matches de l’équipe de France et la Ligue des champions. La proposition que la Fédération française veut faire aux troupes et à l’UEFA, c’est qu’il faut absolument que l’on aille au moins jusqu’au 15 juillet, avec un fiscal qui se terminerait au 31 juillet. Il n’y a pas d’autre solution. Prenez des pays comme l’Italie, l’Espagne et la France, et j’imagine d’autres encore que je n’ai pas regardés de près. On voit bien que l’on ne va pas reprendre l’entraînement début avril, c’est injouable. Donc, pour ne pas mettre de stress à tout le monde, il faut déclarer aujourd’hui, de façon officielle, que l’on joue le maximum de matches, en faisant attention à la santé des joueurs et on termine la saison le 15 ou 20 juillet. En se laissant quinze ou vingt jours de plus, on passe cool, sans problème. C’est la seule solution pour faire quelque chose de cohérent. Et pour les bilans, au niveau fiscal, on les fait sur treize mois au lieu de douze. Cela éviterait des catastrophes financières fin juin un peu partout. »