Interrogé par Radio Punto Nuovo, Giovanni Cobolli Gigli, ancien président de la Juventus entre 2006 et 2009, n’a pas compris les départs de plusieurs joueurs des clubs italiens juste avant le confinement total en Italie.

“C’est facile de critiquer à posteriori, mais je ne comprends pas pourquoi ces joueurs ont quitté l’Italie. A leur retour, j’espère le plus tôt possible, ce sera difficile de reprendre car ils auront encore 14 jours de confinement. La situation s’est compliquée avec Cristiano Ronaldo, qui a été le premier à partir, en prétextant vouloir rester auprès de sa maman, alors qu’aujourd’hui il se montre entrain de bronzer au bord d’une méga grande piscine“, a indiqué l’ancien boss de la Juventus.

Avant de poursuivre son analyse : “Après avoir accepté cela pour Cristiano Ronaldo, Gonzalo Higuain a également dû se rendre auprès de sa maman, quelqu’un d’autre a dû aller ici et là et la situation a empiré. Ce n’est pas quelque chose qui aurait dû arriver, ils auraient dû rester en quarantaine à l’hôtel de la Juventus, tout comme les joueurs de l’Inter auraient dû y rester aussi”.