Selon le président de le président de la Ligue de football espagnol, Javier Tebas, le fair-play financier doit rester en l’état durant la pandémie de coronavirus afin que toutes les transactions financières entre clubs puissent être actées.

“Le fair-play financier doit continuer. Certaines dates pour les présentations de documents seront reportées et nous allons changer des dates pour certains paiements, mais il ne faut rien de plus”, a indiqué le boss de la Liga.

Avant de poursuivre : “Si les gens veulent investir beaucoup d’argent pour aider, nous devons regarder cela. Mais ce n’est pas parce qu’il y a une crise que vous devez accepter l’argent de n’importe qui. Si nous ne pouvons pas contrôler la fortune des clubs, le football européen finira entre les mains d’États. Quand la crise s’achèvera, ceux-ci pourraient ne pas être touchés. Un club ne devrait pas être autorisé à gagner un avantage compétitif parce que quelqu’un veut mettre de l’argent.”