Président actuel de l’UEFA, Gianni Infantino a livré son analyse sur la crise sanitaire qui touche le monde et notamment l’Europe. La santé passe avant tout.

“Nous aimerions tous avoir à nouveau du football demain, mais malheureusement, ce n’est pas possible, et personne dans le monde à ce jour ne sait quand nous pourrons rejouer comme avant. Pour la première fois, ce n’est pas le football le plus important. La santé passe d’abord et cela doit continuer jusqu’à ce que cette maladie soit vaincue”, a-t-il indiqué lors d’une téléconférence organisée avec la confédération sud-américaine (CONMEBOL).