Après le FC Barcelone ou encore le Real Madrid, c’est l’Atletico Madrid qui a décidé de mettre ses employés au chômage partiel et ceux, pour le bien de l’équipe.

Président des Colchoneros, Miguel Angel Gil a confirmé l’information ce vendredi soir. Il parle d’une question de “survie de l’entité”.