Décalée au Stade Santiago Bernabeu de Madrid le 9 décembre prochain, la finale retour de la Copa Libertadores pourrait être à nouveau en danger. Le club de River Plate n’est pas content.

 

Dans un communiqué, l’autre club phare de Buenos Aires annonce son refus de disputer cette seconde manche à Santiago-Bernabeu, tout en souhaitant attaquer devant la justice la Confédération sud-américaine de football.