Vainqueur 3 buts à 0 de la Bolivie lors du match d’ouverture de la Copa America dans la nuit de vendredi à samedi, le Brésil a pris la tête du groupe A. Une victoire important qui n’a pas empêché Dani Alves de reprocher le manque de ferveurs de la part du public.

 

Le capitaine de la sélection brésilienne a fait passer un message à certains supporters qui avaient peut-être encore en tête les récents échecs de la Seleçao lors des compétitions internationales. “Nous n’avions pas la sensation d’évoluer à domicile au stade Morumb. Je ne sais pas si cela vient du prix des entrées. Quand nous jouons à l’Arena (à Salvador, où se jouera le prochain match du Brésil), il y a une autre énergie (…) Ici, on devine trop la rivalité entre les clubs, les gens ne font pas la distinction avec la sélection. Je ne suis pas hypocrite, nous n’avons pas le sentiment de jouer à chez nous, de représenter notre pays”, a lâché le joueur du PSG.