Après la défaite de dimanche contre Toulouse avec le FC Nantes, Vahid Halilhodzic est revenu sur le match et regrette le manque de réalisme de ses attaquants.

 

“Après la pause, même à dix (face à Toulouse), j’ai changé deux fois d’organisation. On s’est créé plus d’occasions mais il y a eu des mauvais choix, des hésitations. Aux seize mètres, trois ou quatre fois, au lieu de tirer, on a fait la passe. Il faut frapper, frapper, frapper…”, a déclaré le technicien bosnien.