Trois joueurs anglais ont porté une marque interdite par la FIFA pendant la Coupe du monde. Résultats, la FIFA a demandé à la fédération britannique de football le versement d’une amende salée : 70 000 francs suisses (environ 60 000 euros) !

Les faits remontent à la rencontre contre la Suède (2-0) au stade des quarts de finale. Alors que l’Angleterre porte des équipements de Nike, trois joueurs (Dele Alli, Eric Dier et Raheem Sterling) ont préféré utiliser une autre marque et la masquer en rabotant le sommet des chaussettes. Problème, la marque (TruSox) se devinait assez facilement avec ses points blancs caractéristiques. La FIFA a invoqué une «violation du règlement Médias et Marketing de la Coupe du monde et du règlement de l’équipement de la FIFA.»

Pour le même motif, la Fédération suédoise, à cause d’Andreas Granqvist, a également écopé d’une amende. La Croatie aussi, mais cette fois, c’est l’utilisation des boissons d’une marque différente de Coca-Cola, le partenaire officiel de la compétition, lors du huitièmes de finale contre le Danemark, qui a été sanctionnée.