Barrés par la concurrence dans leurs clubs respectifs, de nombreux attaquants cherchaient à découvrir de nouveaux horizons cet hiver. Et si le mercato n’est pas encore clos, on peut déjà dire que cette grande migration de neuf nous a un peu laissé sur notre faim.

D’abord, du côté du Paris Saint-Germain. Annoncé tout proche de l’Atletico Madrid depuis de début du mois de janvier, Edinson Cavani ne devrait finalement pas faire ses valises cet hiver. En effet, les deux clubs n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur le prix de l’Uruguayen, qui devra donc patienter jusqu’à l’été prochain pour rejoindre Diego Simeone et sa bande.

Même verdict pour le champion du monde français Olivier Giroud. Alors qu’il était tombé d’accord avec plusieurs clubs de Serie A, dont l’Inter Milan et la Lazio Rome, le buteur de 33 ans devrait finalement rester à Chelsea. Le club londonien ne souhaite plus libérer son joueur, après la blessure du jeune Tammy Abraham, titulaire sur le front de l’attaque. Ça sent pas très bon pour l’Euro 2020.

Annoncé du côté de Chelsea ou Tottenham, c’est finalement au Hertha Berlin que Krzysztof Piatek a signé cet hiver. Relégué sur le banc du Milan AC depuis le retour en grande pompe de Zlatan Ibrahimovic, le Polonais rejoint donc Lucas Tousart en Allemagne, contre un joli chèque de 27 millions d’euros.

Si l’un s’est fait éjecter de la place de titulaire par un vieux briscard, l’autre a vu un gamin de 19 ans gentiment lui piquer sa place. À Dortmund, Erling Haaland a fait une arrivée si fracassante (5 buts en 2 matchs), que Paco Alcacer a décidé de rentrer à la maison. Il retrouve en effet son Espagne natale, et plus précisément le club de Villarreal qui a cédé Karl Toko-Ekambi à l’OL cet hiver. Le buteur de 26 ans a rejoint le sous-marin jaune contre environ 23 millions d’euros.