C’est aujourd’hui, à l’occasion de la reprise de l’entraînement de l’OGC Nice, qu’Allan Saint-Maximin (21 ans) va être fixé à la suite de son forfait pour le déplacement à Angers. L’attaquant de l’OGC Nice, qui s’était déclaré malade contre l’avis du médecin du club, a rendez-vous avec son président, Gauthier Ganaye, et son entraîneur, Patrick Vieira.

La tension est palpable dans l’effectif de l’OGC Nice. Patrick Vieira n’a pas apprécié le forfait d’Allan Saint-Maximin contre Angers (0-3). L’entraîneur niçois l’a accusé samedi d’avoir « décidé d’être malade » pour éviter le déplacement à Angers. « Il a décidé qu’il était malade mais pour le docteur il n’y avait rien, pas de fièvre, a déploré Vieira, quelques instants après la défaite. C’est sa décision à lui, pas celle du coach ni du docteur. C’est une déception par rapport au fait que c’est une décision prise par lui. » L’attaquant niçois et meilleur buteur du club cette saison (6 buts) avait répliqué sur Twitter : « Je ne me suis pas entraîné de la semaine à cause de ma cheville, j’ai fait une seule séance avec le groupe vendredi alors que j’avais encore mal à la cheville et que je suis malade, mais je fais semblant. »

Mais selon Vieira, qui suit le diagnostic du médecin du Gym (Jean-Philippe Gilardi), Saint-Maximin aurait pu voyager avec l’équipe. Une sanction est envisagée, et sa gravité dépendra de la teneur de l’entretien avec le joueur, qui s’est rendu hier au centre d’entraînement sans voir Vieira, car aucune séance n’était programmée. Il a ensuite passé une échographie de sa cheville douloureuse. « Il y a certainement eu une erreur de communication entre le docteur et l’entraîneur, expliquait hier le frère et conseiller de l’international espoirs. Allan assumera la sanction s’il y en a une. » Elle peut aller de l’amende à la mise à pied.