Le gouvernement ivoirien diligente une enquête sur les primes impayées des joueurs et des membres de l’encadrement de la sélection de Côte d’Ivoire, victorieuse de la dernière Coupe d’Afrique des Nations. Toutes les personnes qui auront fauté dans cette affaire seront punies, a déclaré Bruno Koné, porte-parole du gouvernement, ajoutant que la première sanction prise concernait le régisseur désigné par le trésor public pour la gestion des fonds à la CAN, qui a été démis de ses fonctions.

Des médias ivoiriens font état du non-paiement des primes de la demi-finale et de la finale de la CAN pour certains joueurs et membres de l’encadrement, pour un montant s’élevant à plus de 600 millions de FCFA, soit un million d’euros environ.