Emmanuel Macron s’est opposé au projet de réforme de la Ligue des Champions voulu par l’UEFA. Une déclaration qui passe mal avec le président de la Fédération Française de Football.

“Lorsqu’il y a un congrès FIFA, toutes les confédérations sont présentes. Et il y a une règle très simple dans nos statuts : les décisions doivent être prises par les Fédérations, au risque d’exclusion. Le président Macron, qui est un ami, soutient effectivement notre position, mais lorsqu’il s’exprime, il y a quelques pays qui peuvent être très contrariés. Donc j’ai rappelé au président de l’UEFA qu’il pouvait compter sur la FFF sans ingérence. Je pense qu’il n’y aura aucun problème. De toute façon, la réforme proposée par l’UEFA n’aura pas lieu, c’est clair, elle a déjà été retirée. L’UEFA va proposer autre chose, et la France sera à ses côtés. (…) Ceferin n’a pas apprécié ? Je ne sais pas. Moi, j’ai rappelé les règles qui sont valables pour tous les pays, quels qu’ils soient”, a déclaré Noël Le Graët.