Prêté au Genoa depuis cet hiver, Lukas Lerager s’est rapidement adapté à la Serie A. Le Danois a séduit les dirigeants de son nouveau club qui ont décidé de lever l’option d’achat de 7 millions d’euros. Bordeaux récupère le double de la somme engagée pour le faire venir en Gironde.

L’histoire d’amour entre les Girondins et Lerager n’aura pas duré longtemps, mais au moins, elle se termine bien. Dans le contrat de prêt qu’avait proposé les dirigeants de Bordeaux au Genoa, une option d’achat obligatoire y était insérée si le Danois participait à plus de 10 rencontres. Visiblement séduits, les Italiens n’ont pas hésité à l’aligner sur la pelouse et donc l’acquérir.