Privé de Koscielny et Briand, les Bordelais ont su renverser Monaco avec un onze expérimental. Les Girondins peuvent remercier leurs buteurs (Pablo, 29e et De Préville, 69e) mais surtout Costil, auteur de parades déterminantes. Si Slimani avait montré la voie aux Monégasques en ouvrant le score à la 15e, l’Algérien a été expulsé peu après l’heure de jeu… Grâce à ce succès, les marine et blanc accèdent au podium de la Ligue 1 (3e), Monaco s’englue dans la deuxième partie de classement (14e).

Si le score ne s’affiche pas, cliquez ici