L’Angleterre vit au rythme du parcours de l’équipe nationale en Russie. A Crawley, la commune où a grandi Gareth Southgate, le sélectionneur anglais, encore plus encore. Des habitants Crawley ont ouvert une pétition pour que l’on se souvienne du « fils de Crawley » dans le bourg du West Sussex, situé au sud de Londres. Un manifeste qui réclame que soit érigée dans la ville une statue à la gloire de l’ancien international (47 ans, 57 sélections). « Gareth Southgate a emmené l’équipe anglaise dans ce mondial beaucoup plus loin que ce qu’on pouvait tous imaginer, explique l’instigateur du mouvement pour qui une élimination en demi-finale face à la Croatie ne changerait rien. Il a grandi à Crawley, là où ses parents vivent toujours, et nous pensons que le conseil de la ville devrait reconnaître ce qu’il a apporté au pays, en construisant une statue à son effigie. »

« Nous n’excluons rien. Nous réfléchissons à la meilleure manière pour rendre hommage à Gareth et à ce qu’il a fait pendant cette Coupe du monde, a déclaré le maire de la ville, Peter Lamb. Je suis généralement pessimiste à propos de tout mais je suis de plus en plus excité et commence à croire que nous pouvons gagner ».

En battant la Suède en quart de finale, l’Angleterre s’est qualifiée pour sa première demi-finale en Coupe du monde depuis 1990.