Le milieu portugais de Manchester City sera finalement bien suspendu pour son tweet « raciste » adressé de son coéquipier Benjamin Mendy. En plus d’un match passé en tribune, Bernardo Silva écope d’une amende et devra assister à un cours d’éducation.

La plaisanterie n’était visiblement pas du goût de la Fédération anglaise. Un mois et demi après avoir ouvert une enquête pour « racisme » au sujet du tweet maladroit de Bernardo Silva à l’attention de son coéquipier et amis Benjamin Mendy, la FA a rendu son verdict. La haute instance du football anglais a décidé ce mercredi de condamner l’ancien monégasque à un match de suspension, 50 000£ d’amende et une obligation d’assister à un cours d’éducation dans un délai de quatre mois. Une décision lourde de conséquences puisque le Portugais sera privé de la grosse affiche de Premier League face à l’actuel 3ème du championnat, Chelsea.