Pour le consultant de Canal+, Pierre Ménès, Wissam Ben Yedder n’a pas convaincu lors du rassemblement de l’équipe de France.

“Il a longtemps fait une Giroud, c’est-à-dire être seul devant et ne pas voir le ballon. Mais ce qui est pardonnable à un joueur comme Giroud qui est un point de fixation l’est moins pour le Monégasque dont on attend plus de mouvement. Je l’ai trouvé très léger dans un match où il a peiné face à l’athlétique défense turque”, a indiqué le journaliste sur son blog.