Le Bayern Munich ne sait pas encore s’il va lever l’option d’achat du prêt de James Rodriguez. Le président Uli Hoeness laisse le choix à Niko Kovac.

“L’avenir de James dépend de l’entraîneur. Si Niko dit qu’il est bon mais qu’il ne l’utilise pas, je ne vais pas dépenser 42 M€ pour quelqu’un qui ne joue pas, a indiqué le boss du club. Mais si l’entraîneur me dit qu’il a besoin de lui et qu’il envisage de l’utiliser, on le recrutera. Tout dépend de nous. On a une option à lever jusqu’en mai. Si on décide de le garder, il devra rester. Mais on n’a pas encore pris notre décision.”