Le Sporting Club de Bastia évolue désormais en N3, c’est-à-dire en 5e division, mais il a fait jeu égal en son Stade Armand Cesari face au Stade Malherbe de Caen, pensionnaire de Ligue 2, mardi soir en huitième de finale de la Coupe de France, revenant deux fois à la marque et ne s’inclinant qu’au terme d’une séance de tirs aux buts (2-2, 5-3 tab).

 

Le club normand a marqué par Malik Tchokounté (4e) et Casimir Ninga (94e). Les Corses ont égalisé à deux reprises par Louis Poggi dans le temps réglementaire (70e) puis par Benjamin Santelli en prolongations (117e). La formation de Fabien Mercadal est passée aux tirs au but (5-3).

Les trois premières affiches des huitièmes de finale disputées en fin d’après-midi avaient préalablement rendu leur verdict.

Dans la première confrontation entre équipes de Ligue 1, Nantes a éliminé Toulouse (2-0), à La Beaujoire. Les hommes de Vahid Halilhodzic se sont imposés sur des buts de Kalifa Coulibaly (9e) et Anthony Limbombe (41e).

Le DFCO a pour sa part éliminé les amateurs de l’Iris Club de Croix (3-0), formation de National 2, sur des réalisations de Julio Tavares (5e sur penalty), Florent Balmont (27e) et Wesley Saïd (93e).

Enfin, dans un duel entre clubs de Ligue 2, Orléans s’est imposé à Metz (1-0) sur un but de Quentin Lecoeuche (20e sur penalty). Rappelons que Metz avait éliminé Monaco au tour précédent.