Pour Fabien Barthez, la gestion des gardiens au PSG doit surtout se faire en fonction du feeling avec les joueurs.

Quand tu es gardien, la concurrence, c’est toi-même, pas les autres. Pour moi, tu ne peux pas dire ‘Vous êtes deux numéros 1’. La concurrence, je suis contre. Le gardien ne sait pas où il va, il a du mal à progresser. Ça fragilise les deux gardiens, mais aussi l’équipe. Tu as des défenseurs qui sont devant toi, avec des affinités. Il te faut du feeling avec eux. Une préférence entre Areola et Trapp ? Chacun a ses qualités et ses défauts. Il faut qu’ils restent eux-mêmes. Je n’ai pas spécialement de préférence. Tous les deux ont encore besoin de travailler, de progresser, de faire des matchs“, a indiqué l’ancien de l’OM dans les colonnes du quotidien Le Parisien.