C’est une information plutôt insolite. La Fédération espagnole a finalement statué sur l’amende infligée au FC Barcelone, suite à l’histoire concernant le transfert d’Antoine Griezmann.

Par un communiqué, la RFEF a sanctionné le club de la Catalogne d’une amende symbolique… de 300 euros, pour avoir contacté le champion du monde 2018 lorsqu’il était encore sous contrat avec l’Atletico Madrid. Par ailleurs, la Fédération espagnole a libéré le footballeur de 28 ans de toute responsabilité concernant les modalités de son départ.

Pour rappel, les Colchoneros ont contesté le transfert de l’ancien joueur de la Real Sociedad et réclamé 200 millions d’euros, contre les 120 millions finalement déboursés par le Barça, au prétexte que le deal avait été conclu avant le 1er juillet, date de la diminution de sa clause libératoire.