Une nouvelle page s’écrit dans la grande histoire des secrets de vestiaires. Mercredi à la pause de Barça-Inter, en Ligue des champions, Lionel Messi et Ernesto Valverde on trouvé le mots pour changer le cours d’un match mal embarqué.

C’est l’histoire d’un double discours tactique qui a tout changé. Celui de l’entraîneur, Erenesto Valverde, tout d’abord. Mené à la pause sur sa pelouse par l’Inter Milan et surtout dominé dans le jeu, le FC Barcelone est revenu métamorphosé au retour des vestiaires, pour finalement s’imposer en deuxième période. Que s’est-il dit dans ce fameux vestiaire ?

“C’était une question de persévérance et en deuxième période, nous avons fait un pas en avant”, a révélé l’entraîneur après le match. “Il fallait faire quelque chose, obtenir quelque entrée même si elle était désordonnée, décider quelque chose de plus dans les derniers mètres.” Un discours accompagné d’un repositionnement tactique d’Arturo Vidal et un passage de 4-4-2 en 4-2-3-1.

Lionel Messi a également parlé à ses coéquipiers à la pause, les exhortant à ne pas se précipiter et même à resserrer la défense avant de songer à attaquer. “On ne va pas devenir fous, on va mettre les mettre sous pression mais tranquillement, normalement”, a conseillé l’Argentin. Une justesse de ton pertinente, au vu du résultat.