Cette année encore, le journaliste du Sri Lanka, Hafiz Marikar nous a gratifiés de votes totalement surréalistes au Ballon d’or. Si ça ne tenait qu’à lui, Trent Alexander-Arnold l’aurait emporté cette année !

Et c’est même pas une caméra cachée… Hier soir, Lionel Messi a décroché le sixième Ballon d’or de sa carrière devant Virgil van Dijk et Cristiano Ronaldo. Si l’on regarde de plus près le détail des votes pays par pays, les trois stars trustent la plupart des podiums, mais pas au Sri Lanka. En effet, le journaliste local Hafiz Marikar (Daily News), s’est distingué par un vote… plutôt inattendu.

Pas de Messi ni de van Dijk. Hafiz Marikar a préféré récompenser le latéral de Liverpool Trent Alexander-Arnold. Certes, sa passe décisive contre le Barça était géniale, mais de là à l’élire Ballon d’or ? Et ce n’est pas tout, puisque Aubameyang, Griezmann, Lewandowski et ter Stegen complètent son top 5. Vous voulez rire encore un peu ? L’année précédente, le même journaliste Sri Lankais avait donné ses cinq votes à Hazard, Firmino, Pogba, Cristiano Ronaldo et Kane. Pire (si si, c’est possible), en 2018, il avait placé Leonardo Bonucci en tête du Ballon d’or, devant De Gea, Falcao, Hazard et Kane. Il serait peut-être temps de songer à lui retirer son droit de vote…