Jean-Michel Aulas est cohérent. Il conteste le gel des classements en Ligue 1, mais aussi en D1 Féminine, malgré le sacre des Lyonnaises.

Invité sur France Info, le président de l’Olympique Lyonnais explique pourquoi il refuse de fêter le sacre de la section féminine, cette année. “L’Olympique Lyonnais a été sacré champion de France du football féminin. Nous n’avons pas fêté ce titre. Nous considérons qu’il est arrivé alors que le PSG était à trois points derrière nous et pouvait nous dépasser lors des matches restants. On a accepté et on est au Conseil d’Etat pour remettre en cause une décision qui touche aussi le football féminin, où on est premiers et théoriquement champions de France. Il n’y a pas de meilleure démonstration que celle-là.”