Après la victoire de l’Olympique Lyonnais hier soir face à son rival marseillais, le président Jean-Michel Aulas n’est pas passé à côté de l’occasion d’encenser son nouvel entraîneur, vivement critiqué ses dernières semaines.

Hier soir, l’Olympique Lyonnais s’est débarrassé sur la plus petite des marques (1-0) de l’Olympique de Marseille pour décrocher un ticket en demi-finale de la Coupe de France. Au terme de la rencontre, Jean-Michel Aulas s’est arrêté en zone mixte pour lâcher un petit tacle à ses amis marseillais, et surtout jeter des fleurs au héros, Rudi Garcia.

« C’est vraiment une grande satisfaction. On le lit tous les jours dans tous les médias : Marseille est une grande équipe avec une différence abyssale avec notre OL. Malgré nos blessures et les suspensions, nous avons battu un OM supersonique qui n’avait pas pris de but cette année. Il n’y avait pas photo entre les deux équipes. Si nous avions transformé le penalty, l’affaire aurait été entendue encore plus vite. Je pense qu’il y a eu aussi une petite erreur sur un hors-jeu qui n’y était pas en première période et le carton rouge aurait pu être sorti sur un Marseillais. C’était encore une action de but annihilée. J’ai vu une équipe qui en voulait et qui a su montrer une condition physique supérieure et imposer une meilleure technique. C’est la preuve qu’on a un grand entraîneur. Je voudrais tirer un grand coup de chapeau à Rudi Garcia, qui a su déjouer tous les pronostics. Il a battu une équipe au-dessus de lui. Il va falloir changer les titres pour demain ! »