Pour la première de Freddie Ljungberg sur le banc, Arsenal se déplaçait ce week-end à Norwich. Un match qui aurait pu coûter très cher aux Gunners, qui s’en tirent avec le point du match nul.

Le ciel est très gris au-dessus d’Arsenal. Deux jours après avoir limogé Unai Emery, Arsenal espérait se redonner un peu d’air en allant affronter l’avant-dernier du championnat, Norwich. C’est finalement loupé pour les Gunners qui doivent se contenter du point du match (2-2), et qui auraient même pu repartir les mains dans les poches sans un doublé de Pierre-Emerick Aubameyang.

C’est Teemu Pukki (22′) qui a ouvert le score pour les locaux dans un premier temps, avant de voir le Gabonais égaliser sur pénalty (29′) quelques minutes plus tard. Juste avant de retourner aux vestiaires, les Canaris parviennent à reprendre l’avantage grâce à Cantwell (45+2′), de quoi semer le doute dans les têtes des joueurs de Freddie Ljungberg. Ils peuvent tout de même remercier Aubameyang (57′) qui inscrit un doublé sur corner et surtout Bernd Leno qui a empêché la catastrophe à plusieurs reprises. Avec ce petit point, Arsenal reste 8ème, derrière Sheffield United.