Gelson Martins, passé six mois à l’Atletico Madrid, ne garde pas du tout un bon souvenir de l’entraîneur Diego Simeone avec qui il “n’a pas eu d’alchimie”.

Ça ne s’est pas bien passé tout simplement parce que je n’ai pas accroché avec l’entraîneur. Il n’y a pas eu d’alchimie. C’était difficile. Je n’étais pas moi. Il y avait beaucoup de joueurs de l’Atletico Madrid qui avaient les mêmes caractéristiques, les mêmes qualités techniques et le même style de jeu que moi qui ne se sont pas bien entendus avec cet entraîneur. C’était un coach très difficile, avec des idées trop compliquées. J’ai aimé être à l’Atletico Madrid, j’ai aimé les supporters et j’ai un peu de peine de ne pas y avoir pu jouer plus longtemps“, a expliqué le Gelson Martins, 25 ans. “Ce n’était pas forcément qu’une question de physique. Quand on demande à un joueur ayant un certain type de caractéristiques de changer beaucoup de choses pendant un match, c’est très compliqué. Je suis un joueur qui a besoin d’une certaine liberté sur le terrain. Donc quand on veut me brider, les choses ne se passent pas très bien. Il y a d’autres joueurs ayant le même style qui n’ont pas rencontré le succès là-bas. En étant un joueur offensif, un joueur de débordement, c’est difficile de s’intégrer et d’avoir un bon niveau.”