Denis Balbir n’a pas du tout aimé la défaite des Verts au Vélodrome. Le journaliste qui s’exprime sur ButFootballClub parle de la “nullité” de cette équipe.

“Sur le match de l’ASSE à l’OM (défaite 2-0), on peut franchement parler de nullité. Les Verts ont été nuls. Nuls dans tous les compartiments du jeu, de la défense à l’attaque en passant par le milieu. Nuls dans la maîtrise. Nuls dans la volonté. Au Vélodrome, l’AS Saint-Etienne était attendue au tournant et encore une fois elle a terriblement déçu dans un gros match. Défensivement, j’ai vu une équipe stéphanoise très naïve. Offensivement, j’ai vu une équipe peu réaliste et surtout inoffensive. Les Stéphanois ont pris deux buts rapidement et n’ont jamais semblé en mesure de se révolter. L’ASSE n’a pas réagi. Cette équipe manque cruellement de talents.
Ces derniers temps, les joueurs parlent beaucoup. Ils se gargarisent de la 4e place, parlent d’Europe, de Ligue des Champions même… Mais parler de C1 avec l’équipe de l’ASSE qu’on voit depuis quelques semaines, c’est une vaste plaisanterie ! Même l’Europa League, cela peut prêter à sourire quand on voir certains matches. Il ne faut pas se voiler la face : Saint-Etienne a une équipe très pauvre dans le jeu. Les Verts ont gagné miraculeusement contre Guingamp et à Dijon. Si au niveau comptable, c’est bien d’être en capacité de gagner ce genre de matchs, ce n’est pas suffisant lorsqu’un grand rendez-vous arrive. On l’a vu à Marseille. On l’a vu lors des ratés à Lille, contre Paris ou Lyon. A chaque gros match, Saint-Etienne déçoit. Il faut arrêter de se voir trop beau. Aujourd’hui, Saint-Etienne est à sa place et peut-être que la dégringolade n’est pas finie. Il y a une remise en questions rapide à avoir, certaines têtes à dégonfler…”