Décidément, l’idée commence à prendre de l’ampleur. Alors que Loïc Perrin a quitté le club en tant que joueur cette semaine, Bernard Caïazzo puis Roland Romeyer se sont dits ouverts à ce que l’ancien joueur deviennent désormais le président de l’ASSE.

“L’histoire va continuer ! Le livre ne se ferme pas. Loïc, ce n’est pas le joueur qui raccroche le maillot, et c’est fini. Il l’a porté pendant vingt-trois ans et va continuer de le faire briller à un autre poste au sein du club. Nous devons avoir un rendez-vous, avec son agent, pour évoquer sa reconversion. On va essayer de trouver le meilleur compromis”, a déclaré le dirigeant stéphanois Roland Romeyer dans une interview accordée au Progrès. “Bernard Caïazzo a dit que son rêve ultime, c’était de le voir président de l’ASSE ? C’est quelque chose qui pourrait se faire. Ce qui est certain, c’est qu’il peut avoir une place importante comme d’autres grands joueurs l’ont eue avant lui.”