Les faits se sont produits après la finale de la Coupe de France entre l’ASSE et le PSG. Deux jeune du centre âgés de 15 et 16 ans auraient été roués de coups de bâtons en guise de bizutage dans les couloirs du dortoir. Après un communiqué du club, une enquête judiciaire vient d’être ouverte pour «coups et blessures volontaires».

Hier, le club indiquait que «deux pensionnaires ont ainsi été convoqués à un entretien préalable à une éventuelle sanction et mis à pied à titre conservatoire. Un troisième a fait l’objet d’une exclusion temporaire. Devant la gravité supposée des incidents qui lui ont été rapportés, l’ASSE a également déposé plainte et est prêt à collaborer avec les autorités afin de déterminer précisément toutes les responsabilités». Ce dimanche, la brigade de recherches de la gendarmerie de Saint-Etienne vient de prendre l’affaire en main.