Kevin Monnet-Paquet ne veut rien lâcher jusqu’au bout du championnat pour enfin accrocher une place en Europe cette saison.

“On n’a pas été bons en deuxième. Strasbourg a changé de tactique, ils sont passés à quatre derrière, ils ont poussé sur les côtés, ils ont mis de la taille devant. On s’est compliqué la vie en deuxième, on jouait trop vers l’arrière, on multipliait les touches de balle. Il arrive ce qu’il est arrivé, on prend un but sur coup de pied arrêté, on sert les dents jusqu’au bout. On restait sur quatre matchs sans victoire, il fallait absolument reprendre les trois points devant notre public, c’est chose faite. Dommage qu’il n’y avait pas les kops. On enchaîne avec un gros morceau, le Paris Saint-Germain dimanche. On est placés, on est là ou on veut être, on ne va rien lâcher jusqu’au bout.”