Pierre Ménès a taclé le comportement des supporters de l’ASSE lors du derby. Les Verts n’ont donc pas pu être portés par leur 12e homme contre Amiens.

“Le deuxième match de l’après-midi a été très étrange. Déjà parce que les deux kops de Geoffroy-Gyichard étaient vides suites aux fumis allumés et aux banderoles injurieuses pendant le derby. Alors moi je veux bien qu’on me dise tout ce qu’on veut, que les supporters sont brimés, interdits de déplacements etc… Mais à un moment donné, il faudrait aussi qu’ils se rendent compte que leurs actions vont à l’encontre de l’intérêt de leur club et de leur équipe. Car qui était puni avec ces tribunes vides ? Les supporters bien sûr, mais surtout l’équipe qui n’a pas bénéficié du soutien habituel de son public”, a indiqué Pierre Ménès.